Depuis le début de ma pratique j’ai toujours détesté le mot ‘tricher’ quand il fait référence à l’alimentation. On peut tricher aux cartes, tricher dans un sport, mais ‘tricher’ de sa diète c’est comme jouer contre soit même. Pour certains, après avoir mangé parfaitement toute la semaine un repas récompense est souvent planifié n’est-ce pas? Ben quoi! On a tellement été sage et gentil qu’on le mérite bien non? Mais à mon avis tout est dans la perception de ces repas spéciaux qui dérogent de nos bonnes habitudes.  

Dans le domaine du fitness, de la nutrition ou des diètes restrictives ‘tricher’ est couramment utilisé dans le vocabulaire lorsqu’un repas ne fait pas parti du plan à suivre. Ces repas sont souvent planifiés à l’avance et sont tout ce qui n’est normalement pas permis.  Mais tout est dans le mot. Ceux qui me connaissaient le savent bien je n’aime pas les mots diète, régime ou plan alimentaire et c’est la raison pour laquelle j’avais choisi d’utiliser ‘mode alimentaire méditerranéen’ au lieu de ‘diète’ ou ‘régime’ pour ma thèse de doctorat. 

Quand on réfère au terme diète et que l’on parle de tricher pour moi ça signifie que si l’on mange bien plusieurs jours on peut se permettre de manger mal une fois. Ce n’est pas tant le fait de moins bien manger à l’occasion qui me dérange, mais le fait que ça entretient toujours l’idée que bien manger c’est compliqué et pas super bon et qu’il faut donc se récompenser à l’occasion pour pouvoir continuer. Pourtant vivre ce n’est pas tricher! C’est juste apprécier une occasion, célébrer entre amis, voyager. Si dans votre tête une seule occasion c’est tricher, c’est probablement parce que vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de manger moins bien. Quand on décide de mieux manger c’est un choix que l’on fait. Le choix de se choisir et de vouloir se donner les outils pour être en santé, le contraire est aussi un choix n’est-ce pas? 

Non je ne suis pas parfaite et je ne mange pas parfait 7 jours semaine 365 jours par année, car c’est la vie et dans ma tête je n’ai pas l’impression de tricher je fais simplement apprécier l’occasion quand elle se présente. Pas besoin de planification ou de se sentir coupable quand on mange bien la plupart du temps. Il y a tellement d’occasions pour se sentir coupable de nos jours, inutile de se créer un stress supplémentaire pour ce moment spécial en autant que ce choix soit le vôtre.  Peut-être que pour certaines personnes se sentiment de tricher est important ou aide, l’important c’est de savoir pourquoi on le fait. Il faut donc trouver la solution qui nous convient le mieux et comprendre pourquoi on fait les choses d’une certaine façon. Donc la prochaine fois que vous aurez le goût de ‘tricher’ ne vous demandez pas si vous le méritez, mais pourquoi vous le faites. Soyez indulgent envers vous-même parce que manger ça fait aussi partie de la vie! 

 

Julie Goulet PhD, N.D.

COMITÉ D'EXPERTS SANTÉ NUX SCIENCES


10 secondes suffisent pour obtenir votre consultation gratuite et commencer votre objectif de remise en forme du bon pied. Allez-y!

Comment