La protéine est importante. Vous le savez.  Mais un grand débat existe entre les carnivores absolus et les herbivores confirmés.

Que vous soyez omnivore, végétalien ou végétarien, vous avez raison et vos choix sont bons.  Il n’y a pas pire ou meilleur clan, l’important est que chacun y trouve son compte et mange varié afin de fournir à son corps tous les éléments requis. 

Saviez-vous que la majorité de nos grands mammifères sont herbivores?  Le gorille, la girafe, le buffle, l’éléphant… et j’en passe.  Sont-ils faibles pour autant?  Non,  au contraire.  Le cheval est réputé pour son goût pour l’avoine, les zèbres et gazelles se partagent les herbes de la savane.

Bien des athlètes sont aussi végétariens, végétaliens.  Et pourtant ils ont un physique incroyable, une force quasi à toute épreuve et de l’endurance.  Nombre de grands penseurs et de vedettes.  Une recherche sur le net vous surprendra.

Ce qu’il est important de comprendre ici est la différence des protéines animales et végétales.

Dans l’article Qu’est-ce, au juste, ces fameux acides aminés? D’où viennent-ils? vous avez lu que le corps doit décomposer la protéine ingérée afin de la recomposer en acides aminés que le corps utilise ensuite pour ses besoins vitaux et construire ses muscles.

Hors, plus une protéine est complexe (comme la viande)  plus le corps doit travailler fort pour la transformer en acides aminés.  Un plus grand travail pour notre système de digestion il va sans dire.  Si nous ne lui fournissons pas les fibres nécessaires à accomplir son travail, il en résulte une perte au niveau des protéines ingérées, car le corps rejettera ce qu’il n’est pas capable d’assimiler.  Tout comme si vous aviez à déconstruire une maison sans outil.  La viande demande un apport de fibre pour son assimilation.

Les protéines végétales ont l’avantage d’être déjà riche en fibre.  Leur assimilation est pour ainsi dire complète.  Donc, même si votre portion de protéine végétale contient moins de grammes de protéines que votre steak, il est fort probable que vous l’assimiliez tout autant. Avec un effort assurément moindre de digestion.

Les germinations. Vous connaissez?  Germes de luzernes, de tournesol, blé germé, etc.  Une mine d’or de fibre et de protéines.  Car qui dit germe dit automatiquement protéine.  Le germe, dans la nature, c’est la source de vie d’une prochaine plante.  Qui dit vie, dit protéine.  

Les légumineuses en sont aussi un bel exemple, car elles sont riches en fibres complexes et en protéines.  Si vous n’êtes pas habitué d’en consommer, il est normal que vous ayez des ballonnements et des gaz.  Intégrez-les doucement et votre système s’acclimatera au même rythme.

À la lumière de ces informations, osez essayer le végétal même si vous êtes très animal!

 

COMITÉ D'EXPERTS SANTÉ NUX SCIENCE

 

10 secondes suffisent pour obtenir votre consultation gratuite et commencer votre objectif de remise en forme du bon pied. Allez-y!

Prénom & Nom *
Prénom & Nom
Téléphone *
Téléphone

 

 

 

Comment