Comment composer son assiette sans se casser la tête?  Comment savoir si j’ai les bonnes portions, les bons aliments?

ASSIETTE VITALITÉ

C’est simple, travaillez avec l’assiette vitalité.  Un concept de nos cousins français. Merci à eux. 

Le principe est le suivant.  50% de votre assiette en légumes ou fruits, 25% en protéines, 25% en féculents (pain, riz, pâtes, patates, maïs, pois verts).  

Les légumes, en quantité voulue!  C’est plein de fibres, vitamines et minéraux et pratiquement vide de calories.  Les fruits ne vous gênez pas, mais n’abusez pas non plus.  Du sucre, c’est du sucre.

Les protéines (animales ou végétales), figurez votre paume de main.  Plus la protéine est maigre mieux c’est.

Idem pour les féculents.  Votre paume de main.  Des grains entiers si possible pour éviter l’effet ‘’colle à tapisserie’’ de la farine blanche et favoriser l’effet ‘’nettoyage des intestins’’ de la fibre.  En portionnant ainsi vos féculents, vous pouvez en manger sans crainte. Vous n’en mourrez certainement pas et le plaisir demeure, à petite dose.  Libre à vous de faire le choix de couper totalement cette portion d’assiette si vous le souhaitez.

Alors, dans l’optique de l’assiette vitalité, on oublie le traditionnel spaghetti-pain à l’ail.

Optez plutôt pour un spaghetti aux pâtes brunes, ajoutez des lentilles à votre sauce et gratinez le tout.  Je vous garantis que vous mangerez moins de pâtes qu’à l’accoutumée.

Par contre, une bonne salade de poulet ou une assiettée de poisson et légumes grillés peuvent très bien s’accompagner de pain à l’ail. Pain brun, nous sommes d’accord.

Il suffit d’un peu d’imagination, mais vous verrez que c’est tellement simple.  Nul besoin de compter les calories ou peser, mesurer les aliments.

Le plaisir est dans la simplicité.  

Un bon verre de vin avec ça?

 

COMITÉ D'EXPERTS SANTÉ NUX SCIENCES

 

10 secondes suffisent pour obtenir votre consultation gratuite et commencer votre objectif de remise en forme du bon pied. Allez-y!

Prénom & Nom *
Prénom & Nom
Téléphone *
Téléphone

Comment