Quoi de plus imprécis que ce truc poussiéreux qui traîne dans votre salle de bain ou sous votre lit?

Ce truc que l’on nomme balance, qui cause un stress immense, car, intelligent comme seul l’humain peut l’être, nous posons nos pieds dessus le lendemain d’un copieux repas au restaurant, simplement pour se rassurer que nous n’avons pas pris plus de 5 livres d’un coup?

Nous stressons tellement à l’idée d’avoir trop mangé lors de ce fameux repas que bien évidemment, la balance nous montre un chiffre à la hausse.  C’est aussi simple que cela.

Et non je n’exagère pas.  Je me souviens d’une cliente en perte de poids que je rencontrais hebdomadairement.  À son arrivée je procédais à sa pesée.  Elle était tellement stressée à l’idée de monter sur la balance de mon bureau qu’inévitablement le chiffre indiqué était à la hausse.  Et pourtant, sa perte de poids était tellement belle que je le voyais dans ses vêtements régulièrement.  Pour lui prouver que seule l’idée de la pesée influençait le résultat, je me suis mise à prendre son poids à la fin de notre rencontre et non au début.  Durant l’heure que nous passions ensemble, la tension retombait, je lui transmettais les informations dont elle avait besoin, nous avions du plaisir.  Elle en oubliait la balance. Résultat : un chiffre à la baisse!  Oui oui!  Le mental est très puissant.

La balance est aussi très imprécise pour les personnes qui s’entrainent, car elle ne fait pas la distinction entre la masse musculaire qui s’affermit et la masse graisseuse qui fond.  Et non, le muscle n’est pas plus pesant que la graisse!  Est-ce qu’une tonne de roche est plus pesante qu’une tonne de plumes?  Non… une tonne c’est une tonne.  Ce n’est que le volume qui change.  Idem entre le muscle et la graisse.  Une livre c’est une livre.  Donc, en entrainement, vous perdrez en pouces partout sur votre corps, car la graisse fond, mais la balance ne vous l’indique pas forcément, car votre masse musculaire vaut aussi son pesant d’or.  Simplement que vous ne le voyez pas.  Figurez une livre de beurre.  Facile.  Une livre de muscle est environ 4 fois moins volumineuse.

Imaginez 2 personnes de même grandeur, pesant toutes deux 140 livres.  L’une toute en muscles et l’autre tout en graisse.  Sur la balance le chiffre sera le même.  140.  Ce sont dans les vêtements que vous verrez la différence.  La première personne habillera possiblement du 6-7 ans alors que la seconde habillera du 12 ans.  Vous me suivez?

Alors, votre balance, aux oubliettes!

Si vous tenez absolument à avoir des chiffres pour vous guider, je peux vous recommander 3 choses.

-un gallon à mesurer (tour d’estomac, taille, cuisse, fesses, bras)

-un moniteur à impédance (fait la distinction entre le gras et le muscle)

-vos trous de ceinture!

Je vous mets au défi de vous passer de votre balance.  Cachez là, jetez là, mais de grâce, ne grimpez surtout plus dessus!  

 

COMITÉ D'EXPERTS SANTÉ NUX SCIENCES

 

10 secondes suffisent pour obtenir votre consultation gratuite et commencer votre objectif de remise en forme du bon pied. Allez-y!

Prénom & Nom *
Prénom & Nom
Téléphone *
Téléphone

Comment